Votre panier : 0,00 EUR
Tél 09.70.28.91.20
Blog

Rachat du site loca-web.com

Quelques infos sur l'entreprise D.I.P.S:

Leader du dépannage informatique à distance avec ces deux sites "Aidez Mon PC" et "Problème Informatique",notre entreprise vient d'acquérir un nouveau site de petites annonces de location de vacances.

Après le rachat de son concurrent "problème informatique" en 2015,l'entreprise D.I.P.S vient de racheter en 2016 ,le célèbre site d'annonces de location saisonnière http://www.loca-web.com.

Nouveau design et nouvelle formule pour votre site de location de vacances.

Beaucoup de changements ont déjà été fait sur le site et de nombreux changement vont encore arriver...
Campagne de référencement sur internet et nombreuses campagnes de publicités à la radio pour relancer la formule vieillissante de l'ancien site...

Offre promotionnelle:

Pour l'achat d'un site internet concernant de la location saisonnière ou de l'hôtellerie,nous vous offrons la publication d'une annonce avec toutes les options de remontée et de mise en avant de l'annonce.
Contactez-nous  vite pour plus d'infos concernant cette offre.

Rédigé le  13 nov. 2016 7:23  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Invasion et évolution des applications mobiles dans la vie quotidienne

Invasion et évolution des applications mobiles dans la vie quotidienne

L'année 2016 aura été marquée par une rude concurrence entre les sites de e-commerce traditionnels et les applications commerciales sur mobiles, ou m-commerce. En réalité, on assiste à un engouement progressif des consommateurs pour les applications mobiles au détriment des sites e-commerce.

Un domaine qui ne cesse d'évoluer depuis sa première apparition

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, les applications mobiles sont en nette progression. En 2016, l'utilisation des applications sur mobile a progressé de 25 % depuis trois ans au moins. En effet, si en 2013, le nombre de personnes qui accédaient à un contenu internet depuis un appareil mobile était de 49,7 %, en 2016, cette proportion a progressé de quelques points pour atteindre 61,4 %. De même, encore pour l'année 2016, la proportion des consultations de contenus internet via un mobile représente plus de la moitié du total des visites, à savoir 52,7 %. En parallèle, plusieurs sociétés ont adapté leur marketing en fonction de cet engouement des internautes pour promouvoir leurs produits ou pour faciliter les ventes. D'autant que les chiffres sur l'utilisation d'internet sur mobile leur permettent de concurrencer les sites d'e-commerce, à raison d'une moyenne de 2 heures 30 par internaute, mais aussi grâce à la progression de 75 % des ventes d'appareils mobiles au niveau mondial. Ainsi, depuis trois ans, les chiffres d'affaires du m-commerce sont passés de 2,6 milliards d'euros en 2013 à plus de 7 milliards en 2016. Tout y passe, allant des applications sur les solutions de transport (covoiturage notamment), de voyages, et même de santé comme les solutions de traitement arrêt-tabac avec l'application kwit comme ici. À côté de cette fulgurante progression des applications m-commerce, les sites traditionnels en e-commerce connaissent une stagnation. Seulement 11 % de progression en trois ans. Par contre, plus de la moitié des applications sur mobile ne sont pas utilisées par les internautes. Ce qui laisse prévoir qu'elles vont connaître un développement encore plus important.

Une foule d'idées d'applications mobiles pour les développeurs

Si les applications sur mobiles sont promises à un avenir encore plus radieux, les possibilités sont encore mal exploitées par les différentes marques. En effet, la plupart d'entre elles sont plus ou moins destinées à l'incitation à la consommation, et pourtant d'autres pistes plus intéressantes existent pour les futurs développeurs. Il s'agit par exemple des applications sur les législations diverses, une sorte de plateforme juridique qui informe les internautes de leurs droits ou de modèles de lettres administratives ou juridiques. Il peut s'agir également d'applications permettant d'imprimer un document sur une imprimante via son mobile, ou encore celle qui permet de télécharger une carte sans être connecté. D'autres idées qui peuvent faciliter la vie quotidienne des internautes peuvent également être exploitées. Il peut s'agir par exemple d'une application pour trouver facilement un parking à proximité d'un lieu, dont quelques modèles existent déjà ou bien qu'un peu difficile à réaliser, une application d'assistance pour les personnes âgées, qui est un marché très prometteur, ou encore une application qui ressemble plus à un réseau social permettant de gérer plus facilement son réseau d'amis.

Rédigé le  18 oct. 2016 15:08  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Conception d'un site web

Conception d'un site web : les éléments à prendre en compte pour établir un budget

La présence sur internet est devenue essentielle pour toute entreprise qui se respecte. En effet, l'air de la digitalisation souffle et se fait persistant sur le monde de l'entrepreneuriat. Avoir un ou des comptes sur les réseaux sociaux et posséder un site web pour une société est actuellement une nécessité. Afin de pouvoir atteindre les objectifs qu'elle se fixe, l'entreprise doit soigner son image, et ce, même sur une plateforme virtuelle. Ainsi, un site web (site e-commerce et/ou blog) requiert une conception minutieuse. Ce projet exige l'élaboration d'un budget. Mais quels sont notamment les éléments à prendre en compte pour établir cedit budget ?    

Création de votre site web : déterminez vos objectifs

Avant de se lancer dans la conception de son site web, la société a le devoir de réaliser un cahier des charges. Ce cahier recueillera des informations précieuses qui orienteront le projet de création. Plusieurs objectifs seront à déterminer. En premier lieu, l'entreprise devra identifier le plus précisément possible la cible qu'il convoite parmi les internautes. Puis elle établira la fonction (show-room, vente en ligne, blog...) et les spécificités (langues, gestion des actualités...) du site à créer. Ensuite, il lui faudra trouver un nom de domaine et le type de contenu qui sera intégré sur le site en question. La fréquence de mise à jour et les besoins en référencement seront également à inscrire dans le cahier des charges. Enfin, la société déterminera le design et l'ambiance qu'il souhaite attribuer au site. 

Les étapes essentielles de la réalisation de votre site web

La création d'un site web se traduit par une série d'étapes importantes. À la suite de la réalisation du cahier des charges, l'entreprise sélectionnera une agence à laquelle elle confiera son projet. Une fois que c'est fait, le cahier sera transmis au professionnel et il commencera à concevoir une première maquette graphique du site web. Ce prototype donnera un premier aperçu de la réalisation des objectifs préalablement établis. Dès que le client a validé la maquette, l'agence procèdera au développement du site. Elle intégrera dans ce processus, les diverses fonctionnalités prévues par le client.

Après avoir apporté les modifications nécessaires, s'il y a lieu, le site web nouvellement créé sera déployé. C'est-à-dire qu'il est mis en ligne. Dans les premiers instants suivant cette mise en ligne, un contrôle pour déceler les éventuels bugs est engagé. Le concepteur web fera un debuggage si c'est jugé utile.

 Une campagne de lancement sera indispensable pour faire connaître le site auprès du public cible de l'entreprise. Cette démarche aura cependant un budget qui lui est propre. Ainsi, elle ne fait pas partie de la phase de conception du site web, mais sera une suite logique à cette dernière.     

Rédigé le  18 oct. 2016 15:04  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Comment prévenir un sinistre informatique ?

Comment prévenir un sinistre informatique ?

Le mot « sinistre » est un terme plus technique, avec des conséquences physique sur le matériel de l’entreprise. Toutefois, il peut occasionner la mise en route de la garantie assureur. Cependant, dans la majorité de cas, et avec une meilleure gestion des données particulièrement dans le Cloud, il est tout à fait possible d’acquérir un véritable plan de reprise informatique pour les entreprises. Une solution qui ne prend pas beaucoup de temps et sans aucun engagement économique.

En effet, le cabinet Vanson Bourne a mené une étude qui a montré que 64% des entreprises étaient sous le coup d’une perte de données ou d’une interruption d’activité. C’est du à un crash pour l’année 2014. Ces interruptions d’activités a engendrés qui coûteraient jusqu’à 1,5 milliard d’euros par an aux entreprises. A terme, ce sont près de 80 % des entreprises non protégées qui déposent le bilan dans les deux ans qui suivent le sinistre (Source : PC Expert, n°177).


Perte de données : quels sont les conséquences ?

On peut répartir les types de sinistres selon deux grandes catégories que sont : les catastrophes naturelles qui sont représentées particulièrement par une coupure électrique intempestive, un dégât des eaux ou bien d’autres… Il y a également les catastrophes qui sont liées à une action humaine. Celles-ci peuvent être dues aux accidents d’origine intentionnelle ou non-intentionnelle par exemple.

Pour ce qui est du sinistre d’origine naturelle, il faut savoir qu’en principe l’assuré est couvert, et les difficultés financières liées à la baisse de l’activité sont garanties selon les modalités de l’assurance des pertes d’exploitation. En outre, quand il s’agit des incidents d’origine intentionnelle, par exemple les attaques informatiques ou le cas de piratage par logiciels malveillants. Pour se prémunir contre ces pratiques, l’idéal est de procéder à l’externalisation et la sauvegarde des données, auprès d’un serveur externalisé. Il peut également contacter une agence à qui confié les autres tâches comme madagascar web agency.

Sécuriser ses données : des solutions préventives ?


Les données informatiques sont l’actif principal pour la plupart des entreprises. A l’heure actuelle, des systèmes de sauvegarde contractuels des données critiques sont désormais disponibles vers des centres d’hébergements. Dans une grande majorité des cas, ils sont externalisés et situés généralement sur le sol français.

Grâce à cette pratique, l’entreprise peut restaurer l’intégralité des données perdues à l’aide d’une simple connexion internet. Ceci est rapide que ce soit sur une machine d’origine de type PC ou une machine de remplacement de type serveur par exemple. 

Rédigé le  18 mai 2016 16:52  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Sso authentification, une suite logicielle de l’IAM

Sso authentification, une suite logicielle de l’IAM

Quelques solutions de gestion des identités et des accès

L’une des solutions de sécurité les plus répandues et dont l’efficacité est prouvée est l’Identity Access Management ou gestion des identités et des accès. Il permet de savoir qui se sert de quoi et qui a le droit d’accéder à telle ou telle application. D’où lui vient sa particularité ?

Pourquoi opter pour une solution IAM ?

L’Identity Access Management permet de créer un référentiel unique pour gérer les accès et les droits des collaborateurs dans le système d’information. Aussi, les solutions IAM devraient automatiser l’initiation, la capture, l’enregistrement et la gestion des identités des utilisateurs et de leurs droits d’accès associés. Or quand on parle d’automatisation, on pense à l’authentification unique par single sign-on.

Le sso authentification de tools4ever.fr est en effet une suite logicielle de gestion des identités et des accès. Les employés s'authentifient une seule fois au réseau de l'entreprise pour accéder à l'ensemble de leurs applications informatiques ou sites web sécurisés en ne procédant qu’à une seule authentification.. 

Exemples de produits IAM

Le célèbre IAM de Tools4ever

Leader mondial de la gestion des identités et des accès, pour cette entreprise l’IAM est un outil performant qui permet aux entreprises de rationaliser leurs processus de gestion des droits d'accès pour leurs comptes utilisateurs. Les principales fonctionnalités d'IAM sont le Provisioning en amont et en aval des comptes utilisateur, la gestion des Workflow, le Self-Service et la gouvernance des accès. Sa solution E-SSOM permet de profiter des fonctionnalités de sso authentification et de fonctionnalités avancées sur la réinitialisation des mots de passe.

Les solutions cloud

Azure Active Directory est une solution cloud complète pour la gestion des identités et des accès. Il fournit un ensemble performant de fonctionnalités de gestion des utilisateurs et des groupes. Pour simplifier l’accès des utilisateurs aux milliers d’application de cloud depuis des appareils Windows, Mac, Android, il suffit d’activer le sso authentification.

Chez Dell, avec le libre-service des produits, les employés peuvent gérer toutes les étapes du cycle de vie IAM sans nécessiter l'aide du service informatique. Le One Identity Manager ou le Nuage Access Manager sont des solutions IAM qui nécessitent l’utilisation du sso authentification pour accéder à de nombreuses applications sur le Web.

Bref

Lorsqu’une entreprise décide d’automatiser la gestion des identités et des accès de son système informatique, elle doit recourir à l’authentification unique par le sso. Rien ne vaut une bonne gestion de sso pour garantir la bonne marche de l’entreprise.

Rédigé le  25 avril 2016 9:08  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Recourir à sa clé USB

Recourir à sa clé USB pour l'entretien ou le dépannage de son PC

Bien que les smartphones et les tablettes numériques soient les supports les plus utilisés actuellement, les PCs et les ordinateurs portables nous sont toujours très utiles. Mais quel que soit le type des appareils informatiques, ils sont vulnérables, notamment en matière de système d'exploitation. C'est pourquoi il est toujours préférable d'avoir à portée de main les « outils » indispensables pour pallier un éventuel problème ou tout simplement pour prendre soin de son PC.

Garder les meilleurs outils pour la maintenance

C'est déjà une vieille pratique depuis que l'on a commencé à utiliser les CD-ROM sur nos ordinateurs. Ce sont des dispositifs de sauvegarde assez intéressants bien qu'ils soient très délicats, souvent victimes de mauvaises manipulations, de rayures et autre poussière. L'apparition du port USB sur les ordinateurs au début de l'an 2000 a vu la naissance des clés USB. Du coup, les CD-ROM ont été largement supplantés par ces nouveaux dispositifs de sauvegarde à cause de leur portabilité, leur capacité et leur mode d'utilisation des plus pratiques. Depuis d'ailleurs, les nouvelles générations d'ordinateurs ne seront bientôt plus munies de lecteur et/ou de graveur de CD/DVD. Alors, maintenant, l'on peut utiliser les clés USB pour rester dans la continuité des bonnes habitudes prises pour les sauvegardes avec les CD-ROM.

L'on n'est jamais à l'abri d'une infection par des virus informatiques ou tout simplement d'une panne de système d'exploitation qui peut entraîner des pertes de données. Il est alors judicieux de toujours garder avec soi de petits programmes utilitaires qui sont souvent gratuits (freewares). Quel que soit le système d'exploitation utilisé, les utilitaires suivants sont très utiles : antivirus et nettoyeur, programme de sauvegarde, utilitaire de gestion et d'optimisation de disques durs, utilitaire de récupération et de gestion de données... ce n'est sûrement pas une liste exhaustive, mais à chacun de choisir ce qui lui est utile. Il serait mieux également de disposer assez d'énergie pendant la maintenance ou la récupération. C'est justement le rôle des « powerbanks » et des batteries publicitaires.


Créer une clé USB de secours

Le CD « Bootable » est un outil plus qu'indispensable. Ce support offre la possibilité d'amorcer le démarrage du PC en cas de panne de système d'exploitation. En fait, il contient l'« image » du système installé sur le PC. Généralement, le CD ou le DVD original d'installation possède cette fonction. Actuellement, l'on peut utiliser les clés USB de la même manière. Plusieurs programmes utilitaires gratuits sont disponibles pour créer une clé USB de secours, appelée aussi clé USB « bootable ». Généralement, cette clé de démarrage est à créer avant la première utilisation du PC, car le système d'exploitation est encore sain et propre. Après avoir créé le « boot », surtout ne pas oublier de modifier le BIOS pour lui signaler qu'il peut chercher le système d'exploitation à partir d'une clé USB.

Rédigé le  6 avril 2016 8:39  -  Lien permanent
1 Commentaires